_DSC7824.JPG

LES SÉJOURS DE RÉPIT

Qui ?


  • Femmes victimes de violence

  • Malades psychotiques

  • Jeunes sous protection judiciaire, jeunes décrocheurs

  • Toxicomanes ou malades alcooliques abstinents


Quoi ?


L’une des activités principales de la Maison Perséphone, est l’accueil de personnes en difficulté de vie. Nous sommes convaincus que la reconnexion à la nature (grâce à notre situation dans le parc national des Cévennes et à notre espace pédagogique en permaculture, les jardins de Déméter) et les pratiques artistiques/artisanales sont deux formidables vecteurs de résilience et
de ressourcement.
La Maison Perséphone se veut un havre de paix, de détente, et de découverte de sa propre
créativité.
Les séjournants pourront profiter des merveilles du ciel étoilé du parc (réserve naturelle mondiale
de ciel étoilé) et des nombreuses possibilités de randonnées et de baignades cévenoles. Ils
bénéficieront aussi d’ateliers artistiques et artisanaux. Pour n’en citer que quelques uns : théâtre,
danse sensible, écriture, slam, street art, échasses, menuiserie, cuisine, clown, boxe…


Avec qui ?


  • Partenariat avec la Maison des femmes Thérèse Clerc à Montreuil (partenariats à développer avec d’autres structures d’aides aux femmes victimes de violence)

  • Partenariat en cours avec l’EDVO (banlieue parisienne) et l’APSA 30 (Alès)