Cèze web.JPG

JARDIN DU PARNASSE

Musée-jardin, scène de plein air et labyrinthe de méditation

Dans la mythologie, les jardins du Parnasse étaient le lieu de résidences des muses, inspiratrices des artistes. Petit écrin de verdure où est posé le havre d’Hestia, les jardins du Parnasse seront un cadre de diffusion en plein air pour les artistes du territoire, mais aussi pour les créateurs d’horizons éloignés, de France, de l’étranger. Chacune de ces expositions sera élaborée avec l’idée de créer un circuit de déambulation où la promenade offrira à chacun un moment d’évasion personnelle, de réflexion. Les œuvres seront là, tantôt accrochées, tantôt posées à même le sol, tantôt trônant à pleine vue, tantôt légèrement dissimulées. Une mise en scène liée au thème de l’exposition sera inventée pour et par chacun des artistes pour créer un lien entre les œuvres et le cadre extérieur.

Que viendra chercher le.la visiteur.se ? Ce qu’elle.il voudra ! Nous ouvrons les jardins du Parnasse comme une première étape d’un voyage de l’esprit, de retour sur soi par cette libre déambulation. Elle.il y trouvera un espace pour laisser éclore son inspiration personnelle, les ressources pour solliciter son lâcher-prise, et se nourrira de la rencontre avec les œuvres et l’artiste pour s’apaiser et peut-être entamer un voyage introspectif.

Dans sa rêveuse errance, le.la visiteur.se frôlera une scène circulaire où des artistes viendront s’exprimer, jouer, créer. Disque de ciment où les pieds sur terre, les artistes clameront les messages autour des thèmes de notre société actuelle, messages de rencontre, messages de discussion, messages d’amour, la scène du Parnasse sera un lieu d’expression libre et libertaire.

Le.la visiteur.se des jardins du Parnasse pourra poursuivre sa rêverie par une plongée dans le labyrinthe de méditation. Dédale harmonieusement organisé de pierres, il ouvre le chemin de l’apaisement, celui du retour vers sa source personnelle, une visite de soi-même.